Que faire si, lors de la préparation, je n'ai pas respecté la bonne quantité d'un ingrédient ?

Que faire si, lors de la préparation, j'ai ajouté une quantité trop faible d'un ingrédient (ou que je l’ai oublié) ?

Si, lors de la réalisation de votre préparation, vous avez oublié d’incorporer un ingrédient ou avez trop peu dosé d’un ingrédient, vous pouvez procéder à un ajout de cet ingrédient en fin de recette.

Attention : les informations décrites ci-dessous sont données à titre indicatif. En effet, les recettes que nous vous proposons ont été testées avec rigueur pour rester stables et efficaces. Nous ne pouvons en aucun cas garantir que l'ajout d'un ingrédient en fin de recette ne nuise pas à la stabilité et à l'innocuité de la préparation.

Ajout d'huile essentielle : pour les préparations liquides ou semi-solides, il vous suffit de rajouter la quantité d’huile essentielle oubliée dans le cosmétique déjà réalisé. Une bonne homogénéisation à la fourchette ou au fouet permettra de bien mélanger les gouttes d’huile essentielle ajoutées au reste de la préparation.

Ajout d’émulsifiant (cutina, Olivem 1000) : votre préparation risque fortement de déphaser ou d’être trop fluide par rapport à la consistance souhaitée. Si votre recette ne contient pas d’huiles essentielles ou que vous ne les avez pas encore rajoutées, vous pouvez réchauffer très légèrement la préparation au bain-marie et essayer d’y incorporer l’émulsifiant en mélangeant constamment. Lorsque la préparation semble homogène, retirez du bain marie et continuez à mélanger jusqu’à refroidissement.

Attention, il est fortement déconseillé de réchauffer une préparation contenant des huiles essentielles.

Ajout d'une huile végétale ou d'un hydrolat : pour les préparations ne contenant qu’une phase aqueuse (lotion tonique, gel...) ou qu’une phase huileuse (beurre, huile de beauté ou de massage...) ou pour les préparations liquides (gel douche, shampoing...), la quantité d’hydrolat ou d’huile végétale oubliée peut, le plus souvent, être ajoutée une fois la préparation réalisée.

Dans le cas des émulsions (crèmes, laits, baumes...), un ajout a posteriori (une fois la préparation refroidie) risque fortement de faire déphaser l’émulsion.  

Ajout d'un conservateur : pour les préparations liquides ou semi-solides, il vous suffit de rajouter la quantité de conservateur oubliée dans le cosmétique déjà réalisé. Une bonne homogénéisation à la fourchette ou au fouet permettra de bien mélanger la quantité ajoutée au reste de la préparation.

Ajout d'un texturisant (cire d'abeille, gomme xanthane) : votre préparation est trop fluide ou trop liquide par rapport à la consistance souhaitée.

  • Pour ajouter de la cire d’abeille: il est conseillé de faire fondre la quantité de cire d’abeille oubliée, seule, au bain-marie. Si votre recette ne contient pas d’huiles essentielles ou que vous ne les avez pas encore ajoutées, vous pouvez réchauffer très légèrement la préparation et incorporer la cire d’abeille une fois liquéfiée au reste de la préparation tiède. Sortez-la du bain-marie et mélangez pour bien homogénéiser.
  • Gomme xanthane: il suffit de rajouter la quantité oubliée de gomme xanthane à la préparation déjà réalisée (à froid). Après hydratation de la gomme, le gel ainsi formé arborera une consistance plus dense.

Que faire si, lors de la préparation, j'ai ajouté une quantité trop importante d'un ingrédient ?

Ce problème doit être traité au cas par cas en fonction de l’ingrédient concerné et de la quantité en excès.

Si vous avez ajouté un excès d’huile essentielle dans votre recette, il est vivement recommandé de demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien. Celui-ci pourra déterminer si la quantité ajoutée peut s’avérer toxique ou si le cosmétique est utilisable en l’état.

Pour tout autre information, vous pouvez contacter notre service client : Service clients MyCosmetik

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 1