Qualité, provenance et utilisations de nos huiles essentielles

Les critères de nos huiles essentielles sont :

  • Une composition 100% pure (pas de mélange) : nous déconseillons l'usage d'huile essentielle mélangée à d'autres huiles essentielles (souvent ce sont les moins onéreuses). Cela modifie considérablement leurs vertus.
  • 100% naturelle (pas d'ajout de molécules de synthèse) : nous déconseillons l'usage d'huile essentielle mélangée à des molécules de synthèse ou encore à des parfums : cela peut entraîner des effets toxiques ou encore des allergies.
  • Non déterpénée, non rectifiée, non colorée ou décolorée.
  • Biochimiquement définie (chémotype de chaque lot disponible) : la composition chimique de l'huile essentielle détermine ses niveaux d'actions thérapeutiques. Cette information permet également d'avertir les personnes allergiques à certains composants.
  • Disposer de tous les documents techniques : FT (fiche technique), FDS (fiche de sécurité), etc.
  • Une origine géographique contrôlée : la plupart de nos huiles essentielles sont d'origine française. Nous priorisons les productions locales. Cependant, certaines plantes ne se cultivent pas en France, c'est pourquoi certaines sont d'origine européenne et exotiques.
  • Nom latin contrôlé afin d'assurer l'authenticité et la nature de l'huile essentielle.
  • Un chémotype contrôlé : vérifier que les molécules principales qui définissent l'HE sont présentes et que des molécules qui ne doivent pas se trouver là n'y sont pas.
  • Analyse organoleptique d'un échantillon
  • Indication et validation du procédé d'obtention
  • Contrôle de la partie distillée de la plante : la cannelle écorce est différente de la cannelle de ceylan feuilles, par exemple.
  • Labellisation AB ou de culture sauvage ou de culture conventionnelle si le producteur est en phase de conversion AB par exemple ou encore s'il n'existe pas d'agriculture bio ou enfin si le prix rend l'huile essentielle inaccessible.

Pourquoi vos huiles essentielles ne sont pas TOUTES labellisées AB ?

Les huiles essentielles, considérées comme des compléments alimentaires, peuvent prétendre au label AB.

Chez MyCosmetik, lorsque nos huiles essentielles ne sont pas labellisées AB, c’est pour deux raisons :

  • L'huile essentielle est issue d'agriculture biologique et pourtant elle n'est pas labellisée AB.

Dans ce cas précis, nous avons considéré que cette huile essentielle est dangereuse lorsqu’elle est ingérée. Nous avons alors fait le choix de ne pas apposer le label AB qui encouragerait sa consommation par voie interne.

  • L'huile essentielle est issue d'agriculture non biologique

Si une huile essentielle est issue de l’agriculture non biologique, c’est, au choix, parce qu'il n'existe pas d'agriculture biologique de la plante, parce que la qualité bio est trop chère (le prix de l'huile essentielle deviendrait alors inaccessible), ou parce que nous soutenons l’un de nos fournisseurs qui est en phase de conversion. La phase de conversion est la période de transition entre l'agriculture conventionnelle et le moment où l'exploitation pourra commercialiser ses produits sous le label AB. Dans ce cas nous restons fidèles à ce fournisseur afin de soutenir sa démarche. Il faut savoir que cette phase de conversion dure, en moyenne, entre 2 à 3 ans.

Les huiles essentielles proposées sur votre site peuvent-elles être utilisées par voie orale ?

La majorité de nos ingrédients sont exclusivement à usage cosmétique et ont été testés comme tels. Il est donc déconseillé de les utiliser par voie orale.

Nos huiles essentielles, sont, pour la plupart, utilisables par voie cutanée et/ou par voie orale et/ou en inhalation et diffusion. Il est impératif de se référer à la fiche produit de chaque huile essentielle pour connaitre les voies d’administration conseillées.

Pour rappel : de manière générale, il ne faut jamais appliquer une huile essentielle pure sur la peau et encore moins sur les muqueuses.

Précautions générales des huiles essentielles en usage cosmétique

  1. Ne pas utiliser les huiles essentielles chez les enfants de moins de 8 ans (12 ans pour certaines) et chez les femmes enceintes ou allaitantes.
  2. Toujours se conformer aux indications et précautions données par le fabricant.
  3. Toujours diluer les huiles essentielles dans une huile végétale et ne pas les appliquer pures sur la peau pour un usage cosmétique.
  4. Ne jamais remplacer une huile essentielle par une autre.
  5. Utiliser uniquement des huiles essentielles 100% naturelles et pures, bio de préférence (jamais d'huiles essentielles de synthèse)
  6. Conserver les huiles essentielles correctement fermées et hors de portée des enfants. Ne jamais retirer la capsule codigoutte des flacons des huiles essentielles pour la sécurité des enfants.
  7. Ne pas approcher les huiles essentielles d'une flamme ou d'une source de chaleur.
  8. Ne pas les appliquer dans le nez ou le conduit auditif.
  9. De manière générale, ne pas les utiliser chez les personnes âgées, hypertendues, épileptiques, ou ayant des troubles convulsifs ou un antécédent de cancer hormonodépendant. Certaines huiles essentielles sont déconseillées en cas de pathologies hépatiques ou rénales.
  10. Ne jamais verser une huile essentielle pure (sans dispersant) dans l’eau du bain.
  11. Les huiles essentielles sont insolubles dans l’eau. Toujours les diluer dans une huile végétale ou utiliser un dispersant pour les diluer dans l’eau et éviter tout risque de brûlure.
  12. CONTACT AVEC LES YEUX : les huiles essentielles ne doivent pas être appliquées sur les yeux, le contour des yeux ou dans les oreilles. Toujours bien se laver les mains après avoir manipulé des huiles essentielles (ou un produit cosmétique en contenant) afin d’éviter de provoquer une irritation si vos mains entrent en contact avec vos yeux. En cas de contact, rincez sous l’eau du robinet pendant deux minutes, puis appliquez une compresse d’huile végétale. Appliquez ensuite, si nécessaire, du sérum physiologique ou des larmes artificielles. Consultez rapidement un médecin
  13. DERMOCAUSTICITÉ : certaines huiles essentielles sont plus agressives que d’autres pour la peau et les muqueuses. De manière générale, les huiles essentielles ne doivent jamais être utilisées pures sur la peau et encore moins sur les muqueuses.
  14. ALLERGIES : chez les personnes possédant un terrain allergique connu, des réactions allergiques peuvent être provoquées par certaines huiles essentielles. Même si c’est rare, toujours réaliser un test préalable* (jamais d’huile pure) sur une petite surface de peau. En cas d’allergie à une substance, n’utilisez jamais d’huiles essentielles de la même famille. En cas de doute, consultez votre médecin. Si vous êtes sujet à une allergie respiratoire ou asthmatique, évitez d’inhaler directement les diffusions d’huiles essentielles
  15. PHOTOTOXICITÉ : les huiles essentielles, comme le citron et de nombreux agrumes, sont photosensibilisantes (de par la présence de furocoumarines). Après application de ces huiles, ne vous exposez pas au soleil ou aux UV pendant six heures.
  16. Toujours stocker les huiles essentielles à l’abri de la chaleur, de la lumière et de l’humidité.
  17. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

 * Comment réaliser le test pour savoir si je suis allergique à une huile essentielle ?

Un test d’allergie doit toujours être réalisé avant l’utilisation d’une huile essentielle. Une goutte de l’huile essentielle sera déposée pure dans le pli du coude. La présence d’une réaction allergique (rougeur, picotements, démangeaisons, petits boutons) sera observée dans les 48h suivant l’application. Si après 48h, aucune réaction n’est apparue, l’huile essentielle peut être utilisée de manière sûre dans la préparation de vos cosmétiques.

Dossier sur les précautions d'utilisation des huiles essentielles, disponible sur notre site internet en cliquant ici.

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0